La gonioscopie

Lorsque votre champ visuel commence par s’affaiblir, c’est la preuve que votre santé oculaire est défaillante. Ou également lorsque vous remarquez une tache rouge dans votre au fond de l’œil en vous regardant dans la glace, la première chose que vous devez faire est  de consulter un ophtalmologue. Certes, à première vue, vous pouvez penser à un glaucome, mais le mieux est de se rendre chez un spécialiste de la santé oculaire qui posera un diagnostic qui peut conduire à une gonioscopie. Il est fortement conseillé de consulter un médecin avant de prendre toutes décisions. Il est conseillé de faire ce type d’examen pour connaitre son statut. Les médecins recommandent très souvent de vite faire les analyses en cas d’alerte. Un mal vite diagnostiqué est toujours plus facile à traiter en cas général.

C’est quoi la gonioscopie ?

La gonioscopie est un examen de l’angle irido-cornéen de l’œil. Cette étude oculaire se fait avec une lentille spéciale et permet de faire l’exploration de l’angle de drainage de l’œil pour détecter la présence des glaucomes secondaires.

pression traitement

Comment se fait l’examen de la gonioscopie ?

C’ est un examen oculaire qui nécessite l’anesthésie de l’œil suspecté. Ensuite, l’ophtalmologue observera avec un verre de contact,  l’œil du patient avec une lampe à fente encore appelée le bio microscope de l’ophtalmologiste. Grâce à ce processus opératoire, l’ophtalmologue peut déterminer chez les patients si l’angle irido-cornéen est trop étroit, trop ouvert ou fermé. C’est un peu complexe en explication avec beaucoup de mots techniques mais c’est examen qui s’impose souvent. Les personnes âgées aussi bien que les jeunes peuvent etre amenés à aller le faire. C’est pourquoi il est important d’avoir une certaine hygiène de vie pour ne pas avoir à etre confronté à cela.

clinique optique

Quand faut-il opter pour la gonioscopie ?

medecine ophtalmologie

La gonioscopie est un examen qui devient une priorité lorsque votre ophtalmologue suspecte un glaucome précoce. Dans le cas du diagnostic de certaines maladies de l’angle irido-cornéen comme les tumeurs et les kystes, l’examen s’impose. En dehors de ces deux cas, cet examen peut être fait dans les cas de blessure de l’œil causée par un corps étranger, l’uvéite qui est une inflammation oculaire grave, avant et après une chirurgie oculaire et détecter les malformations congénitales de l’œil. Il faut vraiment la mettre en priorité quand cela s’impose.

Les effets indésirables après cette analyse ?

Cette analyse permet de détecter les glaucomes et d’autres maladies au niveau de l’œil. Mais après cette étude , il est possible que vous ressentez quelques effets secondaires comme l’irritation de l’œil et l’inflammation de la conjonctivite. Plusieurs personnes optent pour cet ultime recours quand ils ont des problèmes au niveau des yeux. Toutes maladies, vite diagnostiquées, est toujours plus simple à traiter.

mesure pression intraoculaire