Aller au contenu

Chaises d’escalier : quelles aides pour financer son installation ?

  • par

La perte de mobilité est l’une des affections les plus fréquentes du troisième âge. Alors que certains ne souffrent que de légers problèmes de motricité, d’autres par contre ont carrément du mal à se déplacer. Pour garder leur repère et faciliter leur maintien à domicile, les chaises d’escalier font partie des solutions les plus recommandées. Malheureusement, tous ne peuvent pas se le permettre en raison de leurs coûts relativement élevés (3 000 à 10 000 euros). De l’achat à l’installation, cet article vous offre un zoom complet des subventions disponibles pour en installer chez vous.

La mutuelle ou la sécurité sociale

Autant vous l’avouez tout de suite, le financement d’une chaise d’escalier par la mutuelle ou la sécurité sociale n’est pas aussi simple à ce qu’il paraît. La vérité, c’est que ces deux structures ne financent que les équipements prescrits par les médecins. Et, ce n’est pas tout.

Pour obtenir leur aval, il faut aussi que le matériel indexé figure sur la liste des produits et prestations. Dans les faits, cela suppose que pour être acceptée, votre chaise d’escalier doit disposer d’un code de remboursement. Ce code, vous pourrez l’obtenir auprès de votre fournisseur de chaises d’escalier.

Son obtention ne vous donne pas systématiquement accès au financement de votre mutuelle ou de la sécurité sociale. Pour être validé, votre dossier doit également comporter une carte d’invalidité. Ce qui suppose que vous êtes en situation de handicap irréfutable, et que cet équipement a fait objet d’une prescription médicale.

A lire également :  La révolution numérique dans l'assurance

Les subventions de l’État

En dehors de la sécurité sociale, les subventions de l’État représentent l’autre option qui s’offre à vous. Destinées à vous accompagner dans l’installation de votre chaise d’escalier, elles se retrouvent sous différentes formes. Au nombre de celles-ci, on peut citer :

L’allocation personnalisée d’autonomie

L’allocation personnalisée d’autonomie représente un financement destiné à accompagner les personnes à mobilité réduite dans leur quête d’autonomie. Pour en bénéficier, il vous faut être âgé d’au moins 60 ans. Mais, pas seulement.

Pour vous assurer d’obtenir ce financement, vous devez également vivre à domicile et votre perte d’autonomie doit être avérée. Ces conditions remplies, une partie des dépenses liées à l’installation de votre chaise d’escalier sera prise en charge, et ce, en fonction de vos capacités financières.

Dans la pratique, cela suppose que plus vos revenus sont modestes, plus les ressources mises à votre disposition seront élevées. Et, la même démarche sera observée dans le cas contraire.

Les subventions de l’Agence Nationale de l’Habitat

Encore connue sous le nom de l’ANAH, l’Agence Nationale de l’Habitat offre aussi des subventions pour l’installation des chaises d’escalier. Généralement destinée aux personnes âgées ou en situation de handicap, cette allocation peut atteindre 50 % du montant global des achats, si l’intéressé :

  • Réside dans son logement depuis une quinzaine d’années ;
  • Dispose des droits de propriété de celui-ci ;
  • Respecte le plafond des ressources exigées par l’ANAH ;
  • Etc.

Ces conditions respectées, l’individu peut bénéficier d’un financement pouvant atteindre les 10 000 euros, s’il dispose de revenus véritablement modestes.

Les allocations des caisses de retraite

À l’instar des collectivités locales, les caisses de retraite peuvent aussi vous accompagner dans l’installation d’un monte-escalier. Pour bénéficier de leur financement, les travaux doivent cependant être effectués dans votre résidence principale. Et, ce n’est pas tout.

A lire également :  Est-ce que les tests antigéniques pour la Covid sont remboursés par la sécurité sociale ?

Pour profiter de cette allocation, vous ne devez pas non plus être âgé de moins de 55 ans. Outre ces aspects, votre perte de mobilité doit également être avérée et vous devez adresser une demande à votre caisse de retraite.

Pierre

Je suis pierre, passionné par les avancées médicales et le bien etre. Je vous partage, au travers de ce site, des avis, conseils et l'actualité du secteur. Ces informations ne remplacent aucunement les prescriptions d'un médecin et je vous invite à consulter un professionnel en cas de doute.

pierre passionné mutuelle sante

Je suis pierre, passionné par les avancées médicales et le bien etre. Je vous partage, au travers de ce site, des avis, conseils et l’actualité du secteur. Ces informations ne remplacent aucunement les prescriptions d’un médecin et je vous invite à consulter un professionnel en cas de doute.