Le yoga prénatal

La pratique du yoga prénatal, comme son nom l’indique, est destiné aux femmes enceintes. C’est une solution que les femmes peuvent adopter pour préparer une grossesse et l’accouchement. Les vertus perçues sont nombreuses. Les exercices proposés seront entretemps bien adaptés aux futures mamans.

Quand commencer ?

Le yoga prénatal commence au début du deuxième trimestre en général, mais certains professeurs acceptent quand même des formés au premier trimestre. Tout dépend de l’état de santé de la future maman.

S’il y a des risques ou si elle a eu des antécédents de fausse couche, il est conseillé de ne commencer que vers le deuxième trimestre. Dans tous les cas, avant de commencer, il faut consulter un médecin et faire appel à un professeur expérimenté.

Pourquoi faire du yoga prénatal ?

Cette activité vise à aider une future maman à bien vivre sa grossesse et à préparer son accouchement. Les postures sont choisies soigneusement et sont parfaitement adaptées aux femmes enceintes. Il y en a même qui permettent d’assouplir le bassin et le périnée.

Le positionnement du fœtus sera aussi favorisé par le yoga prénatal. Ce sport aide également les futures mamans à limiter les malaises que provoque la grossesse. Les cours comprennent également des exercices de respiration. Ils favorisent la relaxation et le bien-être.

yoga prenatal

Quels sont les vertus du yoga prénatal ?

Le type de yoga permet de bénéficier de bienfaits physiques et psychologiques.

Vertus physiques

Les postures proposées calment les douleurs localisées au niveau du bas du dos. Ces postures permettent aussi de rendre le périnée plus élastique. Il n’y aura aucune posture qui touchera les abdominaux. Le yoga prénatal permet également de faire le plein d’énergie et de réduire les malaises comme les nausées par exemple.

Vertus psychologiques

Côté psychologique, le yoga prénatal permet à la future mère de se connecter à son bébé, d’apprécier la grossesse, d’éviter les stress causés par l’évolution de la grossesse ou encore ceux causés par l’agitation au quotidien. C’est également un sport doux qui favorise la récupération. Sinon, une future mère gagnera aussi en assurance.

La femme enceinte pourra entretemps se préparer à l’accouchement grâce aux exercices de respiration. Elle pourra être accompagnée lors de ses séances afin de partager ces moments avec son mari ou quelqu’un qui lui est proche.

Comment se déroule une séance de yoga prénatal ?

Une séance de yoga prénatal ressemble un peu à une séance de yoga traditionnel. Elle dure environ 40 à 90 min. La séance commence en général par des exercices de relaxation et de méditation. Le but, c’est de faire le vide, de bannir le stress et la pression accumulée.

En fait, la seule grande différence entre le yoga prénatal et le yoga classique, ce sont les postures. Celles choisies seront adaptées aux femmes enceintes. Les professeurs proposent souvent des cours suivant la méthode de Gasquet. Cette méthode permet au bébé de vivre harmonieusement avec sa mère durant toute la grossesse.

Le corps de la mère pourra fournir la place dont bébé a besoin pour bien grandir, mais sera aussi préparé petit à petit aux épreuves de l’accouchement. Les exercices proposés seront nombreux. Il y aura les postures pour l’assouplissement du périnée, pour soulager le corps, pour détendre les tensions et pour apaiser les maux divers que la future maman ressent. Parmi les postures proposées il y a :

  • Celle de la vache : il faudra s’assoir, croiser les jambes et s’étirer vers le haut.
  • Celle de l’arbre : Elle a pour but d’améliorer l’équilibre. Il faudra se mettre debout en appuyant sur la jambe gauche tandis que la droite sera pliée.
  • Celle du chat-vache : Cette posture se fait à quatre pattes. C’est le dos qui sera travaillé en le creusant puis en l’arrondissant.

Les cours seront aussi composées d’exercices plus classiques. La future maman va apprendre à vivre avec le bébé dans son ventre. Le formateur ou la sage-femme lui apprendra comment se lever, comment se baisser, s’asseoir, etc.

femme yoga prénatal

Quand commencer les cours de yoga prénatal ?

Vous pouvez commencer le yoga prénatal si votre médecin vous donne le feu vert. Vous devez ensuite faire un compte rendu à votre professeur pour qu’il puisse vous proposer des séances sur mesure.

En général, les séances sont proposées aux futures mamans qui entament leur deuxième trimestre, mais si la grossesse évolue bien et si le médecin vous le permet, vous pouvez suivre des cours dès le premier trimestre.

Avec qui mettre en pratique ces mouvements ?

Il existe de nombreux et nombreuses professeurs en France. Certaines sont plus connues comme Bernadette Gasquet ! Bernadette Gasquet est  professeur de yoga et médecin spécialisée dans les exercices des abdominaux et de la rééducation périnéale. Celle-ci a publiée de nombreux ouvrages sur :

  • la pratique pré et postnatal
  • le travail de préparation et les mouvements
  • la position des pieds et des genoux
  • la pratique physique

Celle-ci propose des ressources à distance. Vous pouvez également vous inscrire dans un club local.