Aller au contenu

Nos conseils pour se procurer du poppers en France

  • par

Cet article explore l’univers du poppers, un produit aux multiples facettes. De ses origines médicales à son utilisation récréative, nous vous guidons à travers son histoire, ses différentes compositions et leurs effets. Nous abordons également les lieux où se procurer du poppers en France en 2024, ainsi que les aspects légaux et sanitaires entourant ce produit.

L’histoire du poppers : de la médecine aux loisirs !

Le poppers, ce liquide euphorisant aujourd’hui très prisé pour pimenter les soirées et la vie sexuelle, n’a pas toujours eu cette image festive et coquine. Loin de là ! Il fut initialement créé en 1844 par le chimiste français Antoine-Jérôme Balard dans un but strictement médical.

Les origines médicales du poppers au XIXe siècle

C’est en découvrant le nitrite d’amyle qu’Antoine-Jérôme Balard ouvre la voie à la création du poppers. À l’époque, ce composé chimique était utilisé pour traiter les angines de poitrine en raison de ses propriétés vasodilatatrices. En 1867, le chimiste écossais Thomas Lauder Brunton synthétise d’autres nitrites et les emploie pour soigner les problèmes cardiaques et même les empoisonnements au cyanure.

Pendant plusieurs décennies, le nitrite d’amyle, conditionné dans de petites ampoules en verre qu’on devait briser pour en inhaler les vapeurs, est prescrit comme médicament. Le fameux “pop” produit à l’ouverture des ampoules donnera d’ailleurs son surnom de “poppers” au produit. Mais au XXe siècle, il est peu à peu remplacé par d’autres traitements comme la trinitrine et disparaît des pharmacies.

popper

L’arrivée du poppers dans l’univers récréatif

Cependant, les effets secondaires euphorisants et désinhibants du poppers n’ont pas été oubliés pour autant. Dans les années 1960, il commence à être détourné de son usage médical pour être consommé comme produit récréatif, notamment au sein de la communauté gay. Le poppers devient alors populaire dans les soirées, les boîtes de nuit et les saunas, réputé pour décupler le plaisir et faciliter les rapports sexuels.

Vendu librement dans les sex-shops et sur certains stands de la presse gay, le poppers connaît son âge d’or dans les années 70-80. Les flacons abandonnent les noms pharmaceutiques pour des appellations plus aguicheuses comme “Rush”, “Jungle Juice” ou “Hardware”. Si la communauté homosexuelle reste le premier consommateur, le poppers commence aussi à séduire un public hétérosexuel et s’impose comme une drogue douce bon marché.

A lire également :  Que signifie CBD légal ?

Le statut légal fluctuant du poppers

En France, certaines formules de poppers seront interdites dans les années 1990 avant que cette interdiction ne soit levée en 2013. Aujourd’hui, il est en vente libre aux majeurs dans les sex-shops, les bureaux de tabac, sur Internet, voire dans certains bars et clubs. S’il est toujours plébiscité pour ses propriétés aphrodisiaques, euphorisantes et relaxantes, le poppers doit être consommé avec modération en raison des risques pour la santé.

Du médicament contre l’angine de poitrine au stimulant sexuel et festif, le poppers a ainsi connu une trajectoire étonnante à travers les époques. D’abord bienfait puis psychotrope, il illustre comment certaines substances peuvent changer radicalement de statut et d’usage au fil des découvertes scientifiques et de l’évolution des mœurs.

Les différents types de nitrites et leurs effets

Il existe quatre principaux types de nitrites utilisés dans les poppers, chacun offrant des sensations et effets légèrement différents sur l’organisme. Connaître ces variations vous permettra de mieux choisir votre poppers en fonction de vos préférences.

Nitrite d’amyle : le plus puissant

Le nitrite d’amyle est considéré comme le nitrite le plus fort. Il provoque une montée progressive mais des effets intenses et durables. On le trouve notamment dans les poppers , Everest Brutal, Ram ou Quick Silver.

Marque Sensation Durée des effets
Jungle Juice Black Label Très forte 3-5 min
Everest Brutal Intense 2-4 min

Nitrite de propyle : l’équilibre parfait

Excellent compromis, le nitrite de propyle allie la puissance de l’amyle à une durée d’effet plus courte. Très populaire dans les années 80, il est à l’origine de l’usage récréatif moderne du poppers. Exemples : , Rush, Jungle Juice Platinum, Super Rush.

Nitrite de pentyle : le plus courant

Nitrite le plus vendu au monde, le nitrite de pentyle se caractérise par un effet immédiat mais une diffusion plus lente grâce à une évaporation progressive du liquide. On citera les poppers jungle juice Plus, Everest Original, Blue Boy…

Mélange de nitrites : des sensations décuplées

Certains poppers combinent plusieurs types de nitrites (amyle + propyle, propyle + pentyle…) pour une synergie des effets. Cette association décuple les sensations pour une expérience encore plus intense. C’est le cas des poppers Everest Power, Jungle Juice Double et Highrise.

Attention, le nitrite de butyle est interdit à la vente en France et en Europe en raison de sa toxicité élevée. Assurez-vous toujours de la composition de votre poppers avant achat.

Où trouver du poppers en France ?

Après avoir exploré les différentes compositions de poppers dans le chapitre précédent, intéressons-nous maintenant aux lieux où l’on peut s’en procurer en France en 2023. Depuis la légalisation de sa vente en 2013 suite à l’annulation du décret d’interdiction par le Conseil d’État, le poppers est devenu bien plus accessible et disponible dans une plus grande variété de commerces.

A lire également :  Pourquoi devriez-vous adopter des produits de soins de la peau biologiques ? 

Les bureaux de tabac, nouveaux points de vente depuis 2015

Fait marquant ces dernières années, les buralistes ont été autorisés dès 2015 à commercialiser du poppers, au même titre que les autres produits du tabac. On le trouve donc désormais en vente libre dans de nombreux bureaux de tabac aux côtés des cigarettes et des jeux à gratter. Les buralistes proposent en général les marques et références les plus connues, avec un choix toutefois plus limité que dans des boutiques spécialisées. L’avantage est une grande facilité d’accès, le poppers étant visible en rayon comme n’importe quel autre article.

Les sex-shops, destination historique et variété des produits

Initialement cantonnée aux sex-shops dans les années 70-80 quand sa vente était encore restreinte, l’offre de poppers y reste aujourd’hui la plus large avec de multiples marques et déclinaisons. Les vendeuses et vendeurs y sont souvent de bon conseil pour guider le choix parmi les nombreuses références disponibles selon les effets recherchés. Prix et packaging peuvent cependant être moins attractifs que sur Internet.

Saunas et clubes gays, des lieux de vente spécifiques

Dans le prolongement des sex-shops, les lieux de convivialité gay comme les saunas ou les clubs proposent aussi très fréquemment du poppers à leurs clients. Le choix se limite en général aux marques les plus populaires comme Jungle Juice ou Amsterdam avec une petite sélection de 5 à 10 références différentes. Les prix pratiqués y sont souvent un peu plus élevés qu’en sex-shop.

Les boutiques en ligne, un large choix et des infos détaillées

Enfin, il ne faut pas négliger les possibilités offertes par Internet et les nombreuses boutiques en ligne qui se sont lancées dans la vente de poppers ces dernières années. Elles offrent le plus large éventail de produits avec des dizaines de références, d’excellents descriptifs sur les compositions et les effets de chaque poppers, ainsi que des prix très compétitifs grâce aux volumes importants. La livraison se fait de manière discrète sous pli neutre.

Lieu de vente Choix des produits Conseil client Prix
Bureaux de tabac Limité Variable Attractifs
Sex-shops Large Bon Moyens
Saunas/clubs gays Moyen Variable Élevés
Boutiques en ligne Très large Très bon (descriptifs détaillés) Très attractifs

Pour conclure, on voit que le poppers est aujourd’hui très facile à trouver en France grâce à la diversité des points de vente, qui se sont multipliés depuis la légalisation. Entre la praticité des bureaux de tabac, l’expertise des sex-shops, l’ambiance des lieux festifs gays et la variété des boutiques en ligne, chacun peut trouver le mode d’achat qui lui convient le mieux. Il convient néanmoins de rester vigilant sur la provenance et la qualité des produits, un achat en boutique physique ou sur un site de confiance restant à privilégier.

A lire également :  Quels sont les symptômes du cancer du pénis ?

Lois et santé : les régulations autour du poppers

popper acheteur

Malgré sa popularité croissante et son accessibilité, le poppers reste un produit qui soulève certaines questions légales et sanitaires. Il est important de bien comprendre le cadre réglementaire qui entoure sa vente et sa consommation, ainsi que les précautions à prendre pour minimiser les risques.

Statut légal du poppers en France

En 1990, un décret avait interdit la vente de poppers contenant des nitrites de butyle et de pentyle en France. En 2011, cette interdiction a été étendue à l’ensemble des poppers par le gouvernement Fillon. Cependant, en 2013, le Conseil d’État a annulé ces décrets, considérant que la dangerosité des poppers était relativement faible par rapport aux doses habituellement inhalées.

Ainsi, depuis 2013, la vente et la consommation de poppers sont à nouveau autorisées en France. Le poppers n’est pas inscrit sur la liste des stupéfiants. Toutefois, sa vente reste interdite aux mineurs et une mention “interdit aux mineurs” doit figurer sur les flacons.

Précautions et réduction des risques

Bien que légal, le poppers n’est pas un produit anodin pour la santé, surtout en cas de mésusage. Pour limiter les risques :

  • Ne jamais avaler le liquide, qui est hautement toxique par ingestion. Seule l’inhalation des vapeurs est recherchée.
  • Éviter tout contact direct du liquide avec la peau ou les muqueuses (yeux, nez). En cas de contact, rincer abondamment à l’eau claire.
  • Ne pas inhaler trop longuement ou trop fréquemment. Une utilisation excessive peut provoquer vertiges, maux de tête, palpitations, chute de tension, etc.
  • Ne pas combiner avec d’autres substances vasodilatatrices comme les médicaments pour troubles érectiles (Viagra…), en raison des risques cardiovasculaires.
  • Ne pas utiliser dans un espace confiné ou près d’une flamme en raison du caractère très volatil et inflammable du produit.

En résumé, depuis 2013, le poppers a retrouvé un statut légal en France avec quelques restrictions. Son usage presente certains risques qui peuvent toutefois être réduits en respectant des précautions de base. Il est de la responsabilité de chaque consommateur d’être bien informé pour faire des choix éclairés.

L’essentiel à retenir sur le poppers et où s’en procurer en France

Le poppers, initialement créé à des fins médicales, a connu une évolution remarquable pour devenir un produit récréatif prisé. Malgré les changements de législation et les précautions d’utilisation nécessaires, il reste accessible en France dans divers points de vente, des bureaux de tabac aux boutiques en ligne spécialisées. Que vous soyez curieux de son histoire, intéressé par ses effets ou à la recherche d’un lieu d’achat, cet article vous fournit les clés pour mieux comprendre et appréhender l’univers du poppers dans le contexte français actuel.

Pierre

Je suis pierre, passionné par les avancées médicales et le bien etre. Je vous partage, au travers de ce site, des avis, conseils et l'actualité du secteur. Ces informations ne remplacent aucunement les prescriptions d'un médecin et je vous invite à consulter un professionnel en cas de doute.

pierre passionné mutuelle sante

Je suis pierre, passionné par les avancées médicales et le bien etre. Je vous partage, au travers de ce site, des avis, conseils et l’actualité du secteur. Ces informations ne remplacent aucunement les prescriptions d’un médecin et je vous invite à consulter un professionnel en cas de doute.