Le parcours de soins coordonnés

Entrée en vigueur en 2004, la Réforme de l’Assurance Maladie a engendré un certain nombre d’obligations pour le patient dont le respect du parcours de soins coordonnéslexique par le médecin traitantlexique.

Médecin traitantLe médecin traitant

Pivot central du parcours de soins, le médecin traitant est celui qui vous soigne habituellement et vous connaît le mieux. Il peut être généraliste ou spécialiste.

Il est celui qui vous oriente vers un médecin spécialiste (médecin correspondantlexique) lorsque nécessaire et tient à jour votre dossier médical. 

Depuis le 1er janvier 2006, si vous n'avez pas de médecin traitant déclaré et / ou si vous consultez directement un médecin spécialiste, vous êtes moins bien remboursé.

Si votre médecin traitant est indisponible (en congés par exemple), c’est son remplaçant qui est réputé exercer cette fonction. Vous pouvez consulter un autre médecin si vous êtes en vacances ou en déplacement, ou dans une situation d’urgence, sans être pénalisé. Pensez néanmoins à lui demander de le préciser sur la feuille de soins.

Important : il n’est pas nécessaire de passer par votre médecin traitant pour vos problèmes de vue, de dents et le suivi gynécologique, pédiatrique (pour les jeunes mamans).

De plus, si vous avez entre 16 et 25 ans, vous pouvez consulter un psychiatre directement. 

 

 

Déclaration médecin traitantComment choisir votre médecin traitant ?

Il vous est possible de désigner le médecin de votre choix, avec son accord. Choisissez-le notamment en fonction de critères pratiques tels que la ville où résident vos parents ou celle où vous étudiez. Il est possible à tout moment de changer de médecin traitant sans besoin de se justifier, si vous déménagez par exemple.

Une fois votre choix effectué* : complétez et signez le formulaire de déclaration en accord avec votre médecin et renvoyez-le à Vittavi.

*De 16 à 18 ans : la signature d’un des parents est obligatoire.

 

Le médecin correspondant

Dans le cadre de ce parcours de soins coordonnés,  le médecin traitant peut orienter, s’il le juge nécessaire, un patient vers un médecin spécialiste appelé médecin correspondant.

Avec l’accord du patient, le médecin correspondant doit remettre au médecin traitant les observations et résultats utiles à la bonne coordination des soins tels que résultats d’examens ou comptes rendus d’hospitalisation pouvant être consignés dans le dossier médical personnel.

 

Le dossier médical personnel

Le dossier médical personnel contient des informations sur votre santé (allergies, résultats d’examens, traitement en cours...). Il est mis à jour par votre médecin traitant dans le strict respect du secret médical.

 

Les remboursements  >