Job étudiant : conseils

Job : ciblez votre recherche

 
Job étudiant ne rime pas forcément avec livraison de pizza à domicile !
Si vous souhaitez profiter d’un travail rémunéré pour aiguiser votre expérience dans le secteur proche de votre discipline (enseignement, marketing-commercial, relationnel…) ou tout simplement trouver un job compatible avec votre emploi du temps, vous n’aurez pas trop de difficultés à dénicher les offres.
 
Toutefois, avant d’envoyer CV et lettre de motivation, prenez en compte tous les paramètres de la fonction pour évaluer avec justesse l’équilibre à instaurer entre études et activité salariée : rémunération, type de contrat, temps de trajet, fatigue physique et psychique …
 
 
Petit tour d’horizon des jobs étudiants les plus fréquemment proposés.
 

Animateur/directeur de centre de loisirs

 
Si vous avez la fibre de l’animation, vous pouvez orienter vos recherches de job dans le secteur de l’éducation informelle. 
Les étudiants constituent un vivier important pour les associations de type Mouvements d’Education Populaire (Cemea, Fédération Léo Lagrange…), les organismes chargés pour les Comités d’entreprise et les mairies d’organiser les colonies de vacances ou les  CLSH (centres de loisirs sans hébergement : nouvelle dénomination des centres aérés). 
Attention, songez que les centres de loisirs en continu ou les classes de nature qui se déroulent généralement pendant les congés scolaires coïncident rarement avec les congés universitaires et vous mobilisent de fait pendant une période où vous ne pourrez toucher aucun bouquin pour réviser. 
 
Vous devez être titulaire du fameux BAFA (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur), car pour l’encadrement de jeunes mineurs, la législation Jeunesse et Sports est stricte.
 
Rémunération moyenne :  De 50 à 90 euros brut par jour.
 
Qui contacter ? Au sein du réseau information Jeunesse (CRIJ, PIJ, BIJ), auprès des mairies, ainsi que sur des sites spécialisés tels que : www.planetanim.com, www.emploi-animation.fr, www.animnet.com … vous pourrez retrouver quantité d’annonces.
 
Les Centres de formation habilités à vous faire passer vos diplômes d’animation recrutent également des animateurs saisonniers pour renouveler leurs équipes et publient régulièrement leurs offres sur leurs sites respectifs : www.ufcv.com, www.cemea.asso.fr, www.leolagrange.org
 
 
Bon à savoir.

Si vous avez plus de 21 ans et que vous êtes déjà titulaire du BAFA avec une bonne expérience pratique en poche, vous pouvez devenir directeur de centre de loisirs. Il vous suffit alors de passer votre BAFD (Brevet d’aptitude aux fonctions de directeur)… un job enrichissant mais dont l’engagement suppose une grande responsabilité.

 
 

Surveillant des écoles

 
D’une amplitude horaire vous permettant de travailler jusqu’à 15 heures par semaine, le travail de « pion » s’exerce dans les écoles maternelles et élémentaires au moment de la cantine de midi et/ou après la classe dans la surveillance des études. Si le BAFA n’est pas exigible,  vous devrez, dans le cadre d’un entretien, démontrer votre motivation au poste de surveillant d’études élémentaires.
 
Rémunération moyenne. Dans les capitales régionales, environ 20 € brut les 2 heures de service à la cantine ou par garderie en maternelle. Davantage en école élémentaire.
 
Qui contacter ?  La Direction des Affaires Scolaires de votre mairie.
 
 

Assistant d’éducation

 
C’est à l’évidence l’emploi qui se conciliera le mieux avec votre emploi du temps. Il est d’ailleurs prévu par l’Education Nationale que ces postes, prioritairement destinés aux étudiants boursiers, donnent lieu à un crédit d’heures pouvant aller jusqu’à 200 h. pour un plein temps, de sorte que l’étudiant passes ses examens et puisse ainsi concilier la fonction d’assistant éducateur avec ses études ou sa formation professionnelle.
 
Les assistants d’éducation sont recrutés, dès niveau BAC, par les établissements pour des fonctions de surveillance des élèves, d’intégration des personnes handicapées mais pour des tâches aussi variées que l’accompagnement des élèves dans le champ péri- scolaire (accès aux nouvelles technologies, encadrement des sorties, animation d’activités culturelles et sportives...). Le BAFA n’est pas obligatoire.
 
Rémunération. Généralement le SMIC horaire*. L’équivalent pour  un plein temps (35 heures) est d’environ en 2014 : 1.128 €/mois nets.
 
Qui contacter ? Pour travailler dans un établissement public secondaire, vous devez contacter directement les chefs d’établissement en leur adressant CV et lettre de motivation. Pour avoir un ordre d’idée, environ 16 000 postes étaient à pourvoir dès 2003.
 
* 9, 53€ bruts de l’heure au 1er janvier 2014.
 
 

Garde d’enfant à domicile 

 
Job étudiant par excellence, le baby-sitting représente une activité intéressante à temps choisi : venir chercher le(s) enfant(s) à sortie d’école ou de la crèche, surveillance des enfants jusqu’au retour des parents, garde ponctuelle lors de soirées où papa-maman sont de sortie, … garde régulière tous les mercredis ou lors des vacances scolaires…  Toutes celles qui détiennent le BAFA, le permis de conduire, voire qui préparent un CAP petite enfance sont très recherchées !
Avant tout engagement, pensez à bien vérifier que vous êtes couvert(e) par une responsabilité civile 
 
Rémunération. A négocier mais généralement le SMIC horaire ou un peu plus. Passée la dernière heure de transports en commun, les parents ont souvent le chic de vous raccompagner ou vous défrayer le taxi pour vous permettre de rentrer chez vous. Mais ce n’est pas une obligation …
 
Qui contacter ? Par le bouche-à-oreille, les petites annonces déposées chez le boulanger et les commerces de proximité,  mais également sur des sites de services à la personne spécialisés qui mettent en relation parents et étudiants : www.yoopala.com, www.gardes-enfants.com, www.easynounou.com, www.sos-nounou.fr.
 
Qu’il s’agisse de baby-sitting, ou de soutien scolaire, évitez d’être payé de main à la main si ces contrats ne sont pas strictement occasionnels et demandez à être payé en chèque emploi service qui remplace le contrat de travail. Le travail non déclaré est une pratique qui expose les employeurs à de lourdes amendes et vous prive de vos droits, en cas de litiges avec votre employeur.

En savoir plus sur le site de l'URSSAF

 
 

Soutien scolaire 

 
Vous avez de la patience, le sens du contact et beaucoup de pédagogie ? Les cours de soutien de scolaire sont donc faits pour vous. Le marché du soutien scolaire qui s’est largement développé depuis ces dernières années, notamment au regard du crédit d’impôt de 50 % accordé aux parents, recrute le plus souvent des étudiants niveau bac + 3 validé pour du soutien scolaire à domicile ou pour des stages intensifs de révision qui séduisent de plus en plus de parents inquiets pour la réussite de leurs enfants.
 
Rémunération. La rémunération entre 15/20 € net de l’heure varie selon la classe de l'élève, la discipline et le grade du professeur. Nombre de cours particuliers fonctionnent sur le mode mandataire, à savoir que l’étudiant-enseignant signe un  mandat pour toutes les prestations de cours particuliers qu'il effectuera auprès des élèves. La rémunération s’effectue alors grâce à un système de coupons matérialisant un contrat de travail à durée déterminée d’une heure de cours (ou plus) remis par le parents à l’étudiant-enseignant en fonction du temps passé.
 
Qui contacter ? Les sites de services à la personne ou des enseignes spécialisées de type www.acadomia.fr, www.domicours.fr, www.keepschool.fr, www.educ-academy.fr … vous permettent de saisir en ligne un CV. A l’issue de l’examen de votre dossier, vous êtes convié à un entretien individuel, souvent sélectif, afin d’évaluer vos capacités pédagogiques.
 
 
Bon plan 

Vittavi est partenaire de DOMICOURS, enseigne de soutien scolaire de l’Economie sociale, qui recrute sur votre région.
Pour en savoir plus, cliquez ici.

 
 

Télémarketing

 
Vous avez la bosse du commerce, le sens du contact, un certain bagou au téléphone ? Le télémarkéting représente certainement une opportunité pour vous faire une réelle expérience dans le domaine de la vente à distance, tout en percevant une rémunération qui peut être motivante selon vos performances et votre talent.
 
 
Mais attention, ce travail, effectué depuis une plateforme, qui consiste à démarcher des particuliers ou des entreprises pour leur vendre, vanter un produit/ service, ou assurer un SAV sur la base de scripts très précis, peut s’avérer extrêmement stressant. Certaines centrales connues pour leurs méthodes de hard selling pressurent leurs téléconseillers dans une optique de rendement qui pourrait bien vous éreinter à la tâche…
 
Toutefois deux avantages manifestes si vous optez pour ce job : souplesse des horaires adaptables à l’emploi du temps estudiantin et rémunération selon des primes de performance liées aux ventes réalisées.
 
Qui contacter?  Sur le web, vous trouverez sans peine une myriade d’opérateurs de télémarketing. N’hésitez pas à aller les rencontrer sur site pour vous vérifier que vous êtes fait pour ce type de job.
 
 

Enquêteur/ sondeur 

 
Qu’il s’agisse d’interroger les individus dans la rue ou par téléphone, selon des quotas et échantillons précis d’un cœur de cible, ou de sonder les opinions politiques, le métier de sondeur peut parfaitement convenir à votre personnalité et votre emploi du temps si vous êtes animé d’un solide sens du contact et d’une bonne élocution. Mais une certaine persévérance est de mise. Il n’est pas rare, en effet, dans la récurrence d’administration de ces questionnaires de se faire raccrocher au nez ou d’essuyer de nombreux refus de passants souvent pressés ou sur-sollicités. 
 
Rémunération. Le SMIC*. Le salaire est variable suivant la nature et la durée des missions et des employeurs.
 
Qui contacter ? Faites vos démarches auprès des célèbres instituts de sondages tels que www.ipsos.com, www.tns-sofres.com, www.bva.fr … qui recrutent toute l’année.
 
* 9, 22€ bruts de l’heure au 1er janvier 2012.
 
 

Hôte(sse) d’accueil 

 
Vous avez le goût du contact, une présentation très soignée et vous maîtrisez l’anglais et une autre langue étrangère ?… Le job d’hôte(sse) peut vous correspondre ! Les agences d’hôtes et d’hôtesses qui sont nombreuses à recourir aux  étudiant(e)s selon des critères de taille physique notamment sont sollicitées par des clients (entreprises, grands groupes…) pour fournir des ressources humaines à l’occasion de différents événementiels : symposium, congrès, foires, expositions, etc.
Les missions varient de l’aiguillage des publics le plus basique à des interventions de communication et de marketing relationnel plus abouties.
 
Rémunération. Variable selon le type de prestations proposées par les agences et votre expérience.
 
 
 

Et la restauration rapide ? 

 
Souvent décriés comme des jobs peu valorisants, les emplois fournis par les enseignes de restauration rapide aux étudiants sont une réalité numérique.
Les étudiants y voient souvent une solution immédiate de dépannage. Tous en conviennent, il ne s’agit pas du job idéal, le rythme est assez effréné aux moments des « coups de feu » en cuisine, mais on recrute bel et bien dans le secteur du fast food.  A grands renforts de communication éthique, McDonald’s France, un des deux grands du duopole du hamburger, se défend d’avoir mauvaise presse auprès des jeunes et rappelle sa déontologie auprès des étudiants en matière de ressources humaines. Pour les équipiers et managers suivant des études en parallèle, les horaires sont aménagés leur permettant d’être embauchés en temps partiel ou de date à date pendant les congés scolaires. Certains franchisés vont même jusqu’à accorder des  facilités pour passer leurs examens (voir congés pour examens).
 
Attention toutefois, certaines pratiques ont encore la vie dure dans la restauration rapide (changements constants des horaires coupures non rémunérées, retenue sur salaire pour erreur de caisse…). Il convient d’être vigilant pour faire respecter vos droits (lire notre article « sous contrat mais non corvéable »).
 

Partager cet article