Etudier dans un autre pays

Partir étudier dans un pays de l'Union Européenne 
 

Partir étudier à l’étranger représente des atouts indéniables tant d’un point de vue de l’enrichissement personnel que pour votre future carrière : apprendre une autre langue, s’immerger dans la culture d’un pays, se constituer un réseau d’amis pour la vie, doper son CV, et acquérir une meilleure capacité d’adaptation.
 
Si vous avez soif de nouveaux horizons et que vous avez l’esprit ouvert, ce type d’études est donc fait pour vous !
 
Les possibilités de cursus à l’étranger sont aujourd’hui nombreuses. Qu’il s’agisse d’un séjour dans le cadre d’un programme d’échange, d’un cursus intégré, d’accords bi- latéraux avec votre université, ou même d’une démarche volontaire de votre part, vous n’aurez pas de mal à concrétiser votre projet.
 
Mais cette mobilité internationale mérite une bonne préparation en amont.  Aucune démarche ne doit être négligée : formalités administratives, financement des études, recherche d’un logement sur place, d’un job pour compléter ses revenus, …
 
Enfin, n’oubliez pas que les systèmes de protection sociale très différents d’un pays à l’autre n’obéissent pas aux mêmes règles qu’en France. Avant de partir, assurez-vous d’être bien couvert pour ne pas en être de votre poche en cas de pépin de santé !
Notre dossier vous délivre les informations utiles pour accompagner votre choix et vous permettre de devenir un véritable citoyen du monde… 
 

Au moment de choisir votre formation post-bac, il est indispensable de choisir la formule qui vous convient le mieux : programme d’échange communautaire, cursus intégré ou départ par vos propres moyens.

 

Partir étudier dans un pays hors de l'Union Européenne

 
À l’heure de la mondialisation, suivre un cursus d’études à l’étranger représente des atouts indéniables : devenir bilingue, multiplier les opportunités d’échanges, se faire recruter pour un futur emploi, se lier avec des étudiants venus d’horizons différents.
 
Amérique, Asie, Océanie, … à des milliers de kilomètres, loin du vieux continent européen, de sa culture commune, d’une harmonisation de son niveau de vie, les distances ne doivent pas vous faire oublier qu’un séjour d’études se prépare au moins un an à l’avance pour faciliter votre adaptation une fois sur place.
 
Les formalités administratives varient d’un pays à l’autre et sont souvent longues et complexes : financement des études, recherche d’un logement sur place, d’un job pour compléter vos revenus
 
Enfin, n’oubliez pas que les systèmes de santé, lorsqu’ils existent, n’obéissent pas aux mêmes règles qu’en France. Les soins médicaux s’avèrent très coûteux. Avant de partir, vous devez être bien couvert et assuré !
 
Nos conseils pour bien penser et organiser votre projet et partir, le jour venu, l’esprit tranquille.
 

 

Partager cet article