Ne venez pas en Angleterre !

Actualités ville

Depuis que les restrictions temporaires imposées aux migrants bulgare et roumains ont été levées, plusieurs ministères envisagent sérieusement une campagne de communication plutôt surprenante. En effet, cette campagne de publicité (qui sera présente en Roumanie et en Bulgarie) serait négative de façon à « dégouter » les migrants qui souhaitent partir en Angleterre.

 

"Nous voulons corriger l'impression que les rues sont pavées d'or", a confié un ministre britannique.

 

Cette contre-campagne en est encore qu’à ses débuts, du coup d’autres mesures sont évoquées comme l'idée de durcir les conditions d'accès aux services publics pour les étrangers ou encore expulser ceux qui ne trouvent pas de travail dans les trois mois après leur arrivée.

 

Malgré le fait que le gouvernement pense à prendre ces mesures, il "ne s'inquiète pas outre mesure de l'élargissement de l'espace Schengen" car les Roumains immigrent plus vers l’Allemagne ou l’Italie que vers l’Angleterre.

 

Ceci dit, 250 000 Bulgares et Roumains pourraient migrer outre-Manche dans les cinq ans à venir.

Partager cet article