Après 500 ans, la vérité éclate

Actualités ville

Le squelette découvert dans un parking de Leicester, en Angleterre se trouve être celui du roi Richard III, mort en 1485 à 32 ans. Le corps a pu être authentifié grâce à des analyses ADN.

 

Cependant, plusieurs éléments permettaient d’identifier ce squelette avant les analyses ADN : le crâne, qui avait de nombreuses traces de blessures, montrait bien qu’il s’agissait effectivement de ce roi, dernier descendant des Plantagenets.

 

Richard III était connu pour sa cruauté et le fait qu’il soit bossu et aujourd’hui encore il est vu comme un monstre.

 

 

A sa mort sur un champ de bataille, son corps aurait été exhibé dans les rues de la ville. Le lieu où il aurait été enterré était jusqu’à aujourd’hui inconnu, des experts pensaient même qu’il aurait été jeté dans la rivière.

 

L'endroit où le corps a été retrouvé est en fait l’emplacement d’une ancienne église, recouverte aujourd'hui par un grand parking en centre-ville. Le parking a été démoli et des fouilles ont permis d'exhumer le squelette très bien conservé !

 

Pour l’identifier, l’historien John Ashdwon-Hill, a réussi à reconstituer l’arbre généalogique du défunt et par la même occasion, il a retrouvé une descendante vivant au Canada. Grâce à elle et aux tests ADN, 500 ans de mystère ont enfin pu être résolus !

Partager cet article